Developpez.com

Club des développeurs et IT pro
Plus de 4 millions de visiteurs uniques par mois

Developpez.com - Delphi
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :

Petit lexique du jargon des programmeurs DELPHI

Mis à jour le 20 Aout 2000

"Pour rechercher un mot, tapez Ctrl-F puis le mot dont vous souhaitez la définition. Si vous souhaitez m'aider à améliorer ce glossaire, n'hésitez pas à m'écrire."
Vincent CALLIES

ADO Express : ADO est l'acronyme anglais de Microsoft ActiveX Data Objects. Borland ADOExpress, disponible depuis Delphi 5 PRO et ENT, permet d'interagir avec cette interface de Microsoft d'accès aux serveurs de données (voir article sur le présent site).

API correspond, en anglais, à Application Programming Interface. Il s'agit de fonctions Windows que vous pouvez appeler depuis votre programme en Delphi. Il s'agit d'une programmation avancée puisque le recours aux API est généralement pris en charge par les objets du langage Delphi.

Application : Dans l’environnement Delphi et dans le cadre de l’IDE, il s’agit d’un projet (que l’on crée par Fichier – Nouveau – Nouvelle Application). Il peut s’agit d’une application ou d’une application console. Cette dernière se caractérise par le fait qu’elle n’a pas d’interface graphique. Voir DPR. Hors du contexte de l’IDE, une application désigne un programme exécutable. Voir EXE.

BDE : Borland Database Engine.

Borland Database Engine :Technologie développée par Borland permettant l'accès aux bases de données.

CodeInsight : Assistant sous Delphi permettant d’avoir accès, afin de compléter son source, à des modèles de code ou des compléments de code et de paramètres.

Composants est le mot qui désigne les différents objets auxquels vous pouvez faire appel lors de la programmation de vos logiciels. La bibliothèque des Composants Visuels (VCL) est à votre disposition, dans l'EDI, sous forme de palettes, nommées par onglet, sous lesquels se trouve des groupes d'icônes représentant les composants : un double clic! suffit généralement pour les déposer sur votre fiche.

Console : voir Application.

Delphi est un environnement complet de développement rapide d'applications (RAD) en langage Pascal orienté objet développé par Borland (Inprise Corporation).

DelphiX est le nom d'une collection de composants permettant une utilisation facile de DirectX sous Delphi, réalisés par Hiroyuki Hori. Ces composants peuvent être utilisés à partir de Delphi 3 et sont très simples à installer. Ils sont dits libres de droit. Voir la partie DelphiX de l'article Sons Wav, musiques Midi/MP3, 3D, 3DNow, MMX, DirectX, Glide, Open GL & Jeux en Delphi

DFM : Extension désignant un fichier Delphi à fiche. En réalité, plus largement, ce fichier contient les propriétés des composants utilisés dans une unité. Ce fichier est créé (simultanément) par Delphi avec celui de l'unité (voir PAS). Exemple UNIT1.DFM

DirectX est une technologie multimédia développée par Microsoft. Sous Delphi, des API ou des composants permettent d'utiliser cette technologie.

DLL : Dynamic Link Library. Il s’agit d’un fichier contenant des fonctions, des procédures ou même des objets. Ces fichiers portent, traditionnellement comme extension DLL. Voir Library.

DPR : extension désignant un fichier projet Delphi. Ce fichier contient le code source du fichier de projet, c’est-à-dire les instructions nécessaires pour lancer le programme (ouverture de toutes les unités – voir PAS). On parle aussi de code d’initialisation du programme. Voir Program. Exemple PROJET1.DPR

DPK : extension désignant un fichier paquet Delphi. Exemple : DCLUSR50.DPK

EDI Traduction française d'IDE et Acronyme d'Environnement de Développement Intégré.  L’EDI est l’éditeur de votre code, accompagné de ses Experts. L’EDI de Delphi se distingue du compilateur qui compilera votre code édité par l’IDE pour le rendre directement exécutable.
L'EDI impose certaines conventions sur les noms de fichier ou de programme (que vous pouvez éviter en n'utilisant pas l'EDI pour coder vos programme et en compilant depuis la ligne de commande) et propose des moyens et outils pour simplifier et accélérer la programmation (comme le concepteur de fiche, l'inspecteur d'objet, l'éditeur de code...). L'EDI peut être amélioré par exemple lors de l'ajout de composants supplémentaires pour permettre l'édition d'un format graphique ou texte spécial.

EXE : extension désignant un programme exécutable. Sous Delphi, il s’agit du projet compilé. Exemple : PROJET1.EXE

Expert - Panneau de configuration : Il s’agit d’une nouveauté introduite dans l’EDI par les versions 5, PRO et ENT, de Delphi pour personnaliser les propriétés des applications.

Expert - Applications console : Il s’agit d’une nouveauté introduite dans l’EDI par toutes les versions 5 de Delphi pour écrire rapidement des applications consoles, c’est-à-dire sans interface graphique.

Extension : Caractéristique héritée du DOS. Une extension désigne les trois dernières lettres d’un nom de fichier, précédés par un point. Dans l’environnement Delphi, les extensions suivantes sont très souvent utilisées : DPR, PAS, DFM, DPK, RES, DLL, EXE.

Fenêtre : Il y a deux principaux type de fenêtre, les fenêtres simples et les fenêtres MDI. L'encapsulation de Delphi de ces fenêtres Windows s'appelle Fiche.

Fiche est le mot adopter par les techniciens de Delphi pour désigner une fenêtre de votre application. Par défaut, la création d'une fiche, sous Dephi prend le nom Form1. D'où l'utilisation de Form comme synonyme de Fiche.

Form : voir Fiche.

IDE : Integrated Development Environment. voir EDI.

Inspecteur d’Objets : Il s’agit de l’outil de l’EDI dédié à la gestion des propriétés et événements des composants de Delphi. (Touche de fonction F11)

InstallShield Express est un logiciel permettant de proposer un déploiement (une installation) de votre programme Delphi sur l'ordinateur de votre utilisateur. InstallShield Software Corporation est une société fondée en 1987 et dont le siège social est dans la ville de Schaumburg, en Illinois (USA). Voir aussi : Les programmes d'installation automatiques de vos applications Delphi.

Interbase : Interbase est un Serveur de Base de données de Borland. Le moteur de bases de données Borland (BDE) intègre InterBase à Delphi et une page entière (ou un onglet) de la palette des composants de l'EDI de Delphi lui est consacrée. InterBase 5.x est livré avec les versions PRO et ENT de Delphi 5.  La version 6 d'Interbase est en Open Source. Voir aussi la section SGBD.

Javascript est la dénomination d'une suite d’instructions, visibles - contrairement aux scripts CGI - sous la forme de lignes de codes s’insérant directement dans la page web du site utilisant ces dits scripts. Ces instructions sont directement interprétées par le navigateur (et non sur le serveur hébergeant les pages web, comme les scripts CGI).
Netscape propose un manuel d’utilisation des commandes Javascript.

Kylix : "Le but du projet Kylix est de proposer le premier outil RAD (Rapid Application Development) à hautes performances pour Linux. Il s'agit d'un environnement de développement orienté composants, pour la conception d'interfaces utilisateurs graphiques et d'applications Internet, de bases de données et de serveurs. Le moteur de Kylix est un nouveau compilateur natif C/C++/Delphi pour Linux ; il implémente une version Linux native de l'architecture Borland VCL (Visual Component Library), appelée CLT™. CLX est conçu pour accélérer considérablement le développement d'applications Linux natives et simplifier le portage des applications Delphi et C++Builder de Windows à Linux." Extrait du communiqué de presse d'Inprise/Borland. Voir article sur le présent site.

Librairie : voir Library, DLL.

Library : Il s’agit d’un mot clé de Delphi. Il débute le source d’un fichier librairie (voir DLL).

Linux : système d’exploitation. A l’issue d’une vaste enquête du 9 au 31 juillet 1999 (24 000 réponse), Inprise a décidé de proposer pour la plate-forme Linux l’un des premiers environnements de développement RAD hautes performances du marché. Ce projet a pour nom de code Kylix. Voir aussi la section Linux

MDI : Multiple Document Interface. Une fenêtre MDI est une fiche de type particulier car elle peut contenir d’autres fiches appelées fenêtres MDI filles.

MMX : la version 5 de Delphi prend en charge le MMX, une technologie d’Intel. Cette technologie ajoute au processeur des instructions spécifiquement dédiées au multimédia afin d’accélérer le traitement de ces données. Il s’agit, selon Intel, du plus important changement dans les instructions du processeur Intel depuis le passage au processeur Intel386.

Mot Clé : Les mots clefs sont les mots dont l'usage est réservés par l’EDI de Delphi. L’utilisateur ne peut pas en disposer (pour en faire des noms de variable). Par exemple Unit.

MS SQL Server : la version 5 ENT de Delphi permet la prise en charge de MS SQL Server 7. Il s'agit d'un serveur de base de données produit par Microsoft. Voir aussi la section SGBD

Oracle : la version 5 ENT de Delphi permet la prise en charge d'Oracle 8i. Oracle8i est un serveur de base de données produit par Oracle Corporation, une société fondée en 1977 et basée à Redwood Shores en Californie (USA). Voir aussi la section SGBD

Paquet : Un paquet regroupe des composants. Voir DPK.

PAS : extension désignant une unité Delphi, c’est-à-dire du code (du programme, d’un composant, d’une librairie). Voir Unit. Exemple : UNIT1.PAS

Program : Il s’agit d’un mot clé de Delphi. Il débute le source d’un fichier projet (voir DPR).

Programme : voir Program, EXE.

RAD : Rapid Application Development. Cette appellation stigmatise les produits de développement permettant la production rapide d'un projet. Delphi est un outil de RAD. Voir article sur le RAD Race 1999.

RES : extension désignant un fichier ressources. Dans le cadre d’un projet Delphi, ce fichier contient, par exemple, l’icône de l’application.

RX Library est une collection impressionnantes de composants pour Delphi dont les auteurs sont : Fedor Koshevnikov, Serge Korolev et Igor Pavluk. Ces outils, téléchargeable depuis le site des auteurs, sont compatibles avec Delphi 1 à 5.  Ils sont dits libres d'utilisation. Cette collection de composants étendra considérablement les capacités de Delphi, particulièrement si vous ne disposer pas des versions Pro ou Client-Serveur ou si vous n'avez pas la toute dernière version de Delphi.

Script CGI est la dénomination recouvrant une suite d’instructions qui seront interprétées (ou lancées) sur le serveur hébergeant les pages web utilisant les dits scripts. La plupart du temps, ces scripts sont écrits en langage Perl, mais pourquoi pas les faire en delphi !. Un article de Paul THOT explique la spécificité de utilisation des CGI sous Delphi.

Source : terme désignant les instructions utilisées dans un programme, l’architecture du programme avant la compilation.

TeamSource : Il s’agit d’un outil sous Delphi afin d’organiser le travail d’un groupe – une équipe de développement - sur les mêmes sources. Cet outil a été introduit dans la version 5 ENT de Delphi. TeamSource est aussi commercialisé en add-on pour Delphi 5 Pro. par Diffus'log, le Centre Officiel de Mise à jour Borland, pour 1195 F HT.

Unit : Il s’agit d’un mot clé de Delphi. Il débute le source d’un fichier unité (voir PAS), et est suivi du nom de cette unité.

Unité : Il s'agit de la feuille sur laquelle vous tapez votre code, au sein de l'EDI. Un projet peut regrouper plusieurs unités. voir PAS, Unit.

VCL : Visual Component Library. Il s'agit de la bibliothèque de composants visuels de Delphi.


Conventions typographiques :
Les liens indiqués en gras vous mènent hors du site
Les liens simplement soulignés vous mènent vers des explications complémentaires du site

Vincent CALLIES

Responsables bénévoles de la rubrique Delphi : Gilles Vasseur - Alcatîz -