Modernisez vos applications
Un message d'Atanas Popov (Directeur général Embarcadero et Sencha)

Le , par Maxime Capellot, Membre expérimenté
Bonjour à tous,

Je transmets le dernier message d'Atanas Popov publié le 12 Février 2018.

Modernisez vos applications
La modernisation continue d'être l'un des sujets les plus importants pour nombre de nos clients… Delphi existe depuis un certain temps et il existe déjà de multiples applications de haute qualité remontant jusqu'à Delphi 7. Bien que ce soit un témoignage de la qualité de nos frameworks de développement, à certains égards, les applications de dix ans d'âge peuvent sembler trop anciennes... Notre communauté de développeurs se tourne par conséquent vers les dernières versions de cette plateforme pour offrir des produits modernes et attractifs à leurs clients. En interne, nous avons suivi cette même logique avec notre produit RAD Studio, et même si cela ne va pas toujours de soi, cela en vaut la peine. À mon sens, nous avons accompli de considérables progrès qui m'incitent à partager quelques leçons apprises qui pourraient vous aider à planifier votre propre évolution.

Rénovation de l'interface utilisateur
Je pense que la partie la plus difficile de tout projet de modernisation en est aussi l'argument le plus convaincant : la mise au goût du jour de l'interface utilisateur. Certes, d'aucuns prétendent que quand une solution fonctionne, peu importe l'aspect de ses icônes... Il est également fréquent que les développeurs s'en désintéressent et se soucient peu des aspects d'ergonomie et d'esthétique. Pourtant, il s'agit indiscutablement d'un aspect CRUCIAL. Nous avons effectué des mises à jour progressives de RAD Studio au cours des deux dernières années et en avons encore quelques-unes en réserve... Lorsque nous effectuons des sondages, l'aspect et la convivialité sont rarement priorisés. Les clients de logiciels d'entreprise admettent rarement acheter une solution pour ses qualités esthétiques. Pourtant, les améliorations apportées à l'IHM ont d'expérience un impact essentiel et plus particulièrement pour les applications Delphi qui portent un lourd « héritage ». C'est donc un combat qui mérite d'être mené et heureusement certaines mises à jour des outils VCL et FMX facilitent les implémentations. Prenez votre temps et faites-le bien… Cela vaut parfois vraiment la peine de s'assurer la collaboration d'un concepteur professionnel (bien que de nombreux développeurs ne le fassent pas). Il ne faut en effet jamais négliger l'impact d'icônes attractives et de haute qualité. Voici quelques exemples d'icônes que nous avons utilisées pour notre version 10.2.2. Il existe sur le marché un grand choix de solutions extrêmement économiques telles que par exemple www.icons8.com .



Passez à la mobilité
L'un des grands avantages actuels de Delphi est FMX. Alors que l'adoption des smartphones ne ralentit pas (~ 70% d'ici 2018), FMX gagne toujours en pertinence. Si vous connaissez VCL, le développement FMX est relativement naturel. Il y a bien sûr des spécificités de style et de comportement, et nous devons certainement améliorer encore les workflows de RAD Studio, mais la productivité est remarquable. La plupart des autres approches nécessitent en effet souvent une équipe et des investissements distincts. Traditionnellement, les applications mobiles sont externalisées en tant que package, mais cela est en train de changer. FMX permet en effet à une équipe Delphi de créer des applications mobiles. Avec FMX, nul besoin de recréer l'application existante mais seulement de lui ajouter des extensions mobiles significatives. Vous en obtiendrez un immense respect et la technologie Delphi sera perçue comme véritablement moderne et fédératrice pour vos équipes. De nombreux supports de formation peuvent vous aider à démarrer. Personnellement, j'aime les styles Delphi qui peuvent offrir des interfaces personnalisées très simples (voir ci-dessous quelques excellents modèles de styles FMX de www.delphistyles.com )



Optez pour une architecture « Multi-Tiers »
L'architecture n'est jamais simple. Malheureusement, même les plus grands développeurs ne sont pas compétents dans tous les domaines, en raison de l'étendue des métiers du développement logiciel. De sorte que la mise en oeuvre de changements architecturaux tels que le passage d'une application bureautique à un système « multi-tiers » peut exiger un long apprentissage même pour les développeurs les plus expérimentés. Il est cependant toujours intéressant d'acquérir de nouvelles compétences ou d'obtenir une aide extérieure pour y parvenir. Pour faciliter ces transitions architecturales, nous avons doté RAD Server d'excellentes fonctionnalités de prise en charge de l'architecture multi-tiers. Ce n'est pas une tâche ardue que de repenser une ancienne application pour un environnement multi-tiers, bien qu'il n'y ait aucune garantie (selon la façon dont elle avait été construite). J'ai échangé avec de nombreux développeurs qui, après une anxiété initiale ont reconnu que l'effort était bien moindre que prévu. Pour sûr, cela est nettement plus économique que de reformater pour une nouvelle plateforme avec un langage différent tel que Java. Encore une fois, une approche simple consiste à commencer petit et à « modulariser » autant que possible. Aussi, ne faites pas l'erreur de vous défaire trop vite de vos clients VCL. La vitesse qu'ils procurent, en particulier dans les environnements sensibles où chaque seconde compte, reste inégalable. J'ai été informé de plusieurs projets de reconstruction Java ayant coûté des millions de dollars qui visaient à remplacer une application VCL et que les utilisateurs n'ont tout simplement pas adopté... un gaspillage incroyable.

« Webifiez ! »
Certes le mot n'existe pas, mais vous aurez compris l'idée... Delphi propose aujourd'hui de nombreuses approches pour y parvenir. Idéalement, vous pouvez créer une application à plusieurs niveaux et créer un client Web indépendant. Bien sûr, nous recommandons Ext JS qui fait désormais partie de la famille, mais il existe de nombreuses autres technologies de client Web. Une autre approche qui peut être plus rapide consiste à utiliser un outil comme UniGui, qui adopte une approche de type VCL et tire parti d'Ext JS pour créer un client Web. Cela ne fonctionne pas dans tous les cas, mais c'est très rapide et productif. Vous pouvez certainement créer un module de votre application rapidement et démontrer que Delphi fonctionne vite et bien sur le Web. Aujourd'hui, de nombreuses interfaces Web pour applications Delphi sont construites avec .NET en raison de sa connexion héritée de Windows. Cela fonctionne bien sûr, mais sur la base de nos dernières expériences et des nouvelles technologies JS, la vitesse et la flexibilité que vous pouvez obtenir avec JS sont excellentes.

Intégration
RAD Studio possède certains des meilleurs frameworks et composants d'intégration. L'un des aspects les plus délicats des autres technologies est généralement l'intégration, et nous le faisons très bien et rapidement. Notre dernière étude produit révèle qu'un pourcentage énorme de nos clients a adopté FireDAC, ce qui est fantastique. Découvrez de nouveaux moyens d'intégration avancée des applications les plus modernes. Que diriez-vous d'afficher l'inventaire d'un ERP ou même de l'alimenter ? Nos connecteurs d'entreprise sont basés sur le framework FireDAC et fonctionnent très bien. Nous les utilisons même en interne pour créer un portail ExtJS vers notre instance SFDC (voir illustration ci-dessous). C'est une formidable expérience de développement !



Innover
Delphi, à travers RAD Studio, prend en charge de nombreuses nouvelles fonctionnalités, notamment les notifications Push, les balises et l'éditeur mobile Woll 2 Woll (www.woll2woll.com/beam ). Il est surprenant que nos clients utilisent encore peu les nouvelles fonctionnalités de Windows 10 ; notamment celles liées à la gestion des balises (Beacons) qui sont maintenant gratuitement incluses dans l'édition Enterprise de RAD Studio. L'éditeur mobile peut accélérer considérablement les applications développées avec cette technologie. Compte tenu du nombre d'applications Delphi gérant la capture des données de localisation, c'est une fonctionnalité extrêmement facile et ergonomique à intégrer. Et de surcroît, avec Delphi l'innovation ne coûte jamais des centaines de milliers de dollars ...



Surmonter les préjugés
Cet argument n'est plus aussi pertinent compte tenu des progrès accomplis par RAD Studio, mais c'est un obstacle que chaque client doit surmonter. La perception que Delphi est une technologie ancienne demeure en dépit des progrès majeurs récemment accomplis dans ce domaine. Aussi ai-je dernièrement adopté une approche légèrement différente qui fonctionne parfaitement. Plutôt que de défendre les nombreux mérites de Delphi, j'en viens en effet à contredire certains préjugés. Et ça marche ! Delphi est aujourd'hui l'un des plus grands écosystèmes commerciaux – alors même que de nombreux environnements open source ont perdu leur élan avec la détérioration économique et la disparition du support. N'oublions pas non plus que Delphi reste l'outil de développement le plus rapide, le plus facile et le plus fonctionnel (un peu subjectif, mais vrai). Notre framework VCL pour Windows offre un support natif inégalé de Windows. FMX propose quant à lui une prise en charge multiplateforme native plus performante que Xamarin et sa popularité, en particulier pour le développement Android se développe rapidement. Je pense que pour toute entreprise souhaitant maîtriser le risque technologique, Delphi et VCL sont des choix beaucoup plus pérennes que des technologies et frameworks plus « à la mode ». Quiconque a été confronté aux multiples itérations d'Angular ou à la charge d'une migration Java comprend cela aisément. La combinaison d'un langage hautement productif, réutilisable et fonctionnant en toute flexibilité avec les interfaces comme avec les systèmes sous-jacents fait de Delphi un acteur technologique de tout premier plan.

Il reste néanmoins un point plus délicat quant à la modernisation qui est plus lié à la perception qu'aux technologies. Certains clients argumentent sur la rareté des compétences Delphi. Il est malheureusement vrai qu'il y a moins de développeurs Delphi qualifiés que de développeurs formés sur d'autres technologies populaires. Les prestataires d'outsourcing sont particulièrement négatifs quant à ces outils dans la mesure où les gains de productivité vont à l'encontre de leur business model... Pourquoi ne vous vendraient-ils que 5 développeurs Delphi quand ils peuvent vous facturer 50 développeurs Java ! Mais c'est aussi un argument gagnant : vous avez besoin de beaucoup moins de développeurs Delphi pour parvenir à vos fins. De surcroît, si vous avez besoin de peaufiner vos compétences ou de former une nouvelle équipe, sachez que le programme Embarcadero Academy poursuit son développement avec de nouveaux cours et thématiques. Selon notre expérience, un développeur expérimenté peut adopter très rapidement Delphi. Alors combattons le scepticisme technologique en développant des applications plus modernes que jamais !


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de ManyTwo ManyTwo - Membre du Club https://www.developpez.com
le 26/02/2018 à 14:34
Au début j'aimais bien la tournure du message.
Puis plus on avance, plus ca va dans l'exagération sur les "super pouvoir delphi vs les autres". Finalement ca donne un arrière gout de jalousie voir de complexe d'infériorité, qui donnera l'impression à quelqu'un pas issu du monde Delphi que se message n'est que de la pub exagérée légèrement camouflée. Et ne prêtera même pas attention aux vrai arguments. Dommage vraiment.

Sinon c'est vrai que les technos sont intéressantes, au moins conceptuellement, après comme toutes les technos à l'utilisation il y a toujours des hics mais bon.

Et même en considérant que les technos cités soient matures et stables, pour moi le gros point noir de l'environnement Delphi reste le manque de diversité et de ressources. J'ai desfois l'impression qu'ils sont tellement obnubilés par leur "retard technologique n'est qu'une impression des autres ", qu'ils en oublient l'ouverture au monde.

En gros, ce que je veux dire c'est que l'environnement Delphi c'est super quand tu restes dans ton environnement de dev cloisonné. Hormis quelques composants tiers (qu'il faut payer et installer "à l'ancienne", pas grand chose.
Très peu de diversité dans les composants dispo. Pas d'open source. Pas de gestionnaire de packages (ca vient bientôt il me semble). Peu de ressources (récente) sur des forums de dev genre StackOverflow.

Et franchement, c'est vraiment impactant dans al productivité. Ne pas pouvoir trouver et profiter facilement de l'experience et des compétences des autres et non négligeable. La communauté du dev a explosé sur ces pratiques, et tout le monde partage des infos, du code, des librairies, des projets. Delphi n'a aucune visibilité de ce coté la.

Delphi est trop en marge la dessus, et c'est pour moi ce qui risque de causer sa perte si ils ne réagissent pas.

Au lieu de se focus sur la techno, n'oubliez pas le mode de fonctionnement des développeurs.
Avatar de gbegreg gbegreg - Membre émérite https://www.developpez.com
le 26/02/2018 à 23:10
Citation Envoyé par ManyTwo Voir le message
Au début j'aimais bien la tournure du message.
Puis plus on avance, plus ca va dans l'exagération sur les "super pouvoir delphi vs les autres". Finalement ca donne un arrière gout de jalousie voir de complexe d'infériorité, qui donnera l'impression à quelqu'un pas issu du monde Delphi que se message n'est que de la pub exagérée légèrement camouflée. Et ne prêtera même pas attention aux vrai arguments. Dommage vraiment.
Atanas Popov est le directeur d'Embarcadero : son message peut donc être pris pour de la pub.

Citation Envoyé par ManyTwo Voir le message
pour moi le gros point noir de l'environnement Delphi reste le manque de diversité et de ressources. J'ai desfois l'impression qu'ils sont tellement obnubilés par leur "retard technologique n'est qu'une impression des autres ", qu'ils en oublient l'ouverture au monde.
Là je ne partage pas vraiment. De l'application de bureau à l'application Web en passant par les applications mobiles et l'IoT, je ne vois pas vraiment le manque de diversité. Pour les ressources, c'est évidemment moins fournis que pour Java par exemple mais j'ai toujours trouvé des réponses lorsque je me posais des questions. Les forums d'Embarcadero (la communauté), mais aussi des exemples de code sur github ou fmxexpress par exemple.

Citation Envoyé par ManyTwo Voir le message
Hormis quelques composants tiers (qu'il faut payer et installer "à l'ancienne", pas grand chose.
Très peu de diversité dans les composants dispo. Pas d'open source. Pas de gestionnaire de packages (ca vient bientôt il me semble). Peu de ressources (récente) sur des forums de dev genre StackOverflow.
Même chose que précédemment : il existe de nombreux composants gratuits et open source (+ des payants évidemment). Concernant le gestionnaire de packages, il existe depuis quelques temps maintenant : il s'appelle GetIt.

Pour les ressources récentes, c'est vrai qu'il faut se donner la peine de chercher (le site fmxexpress est une bonne base de départ je trouve).
Et puis, depuis l'origine de Delphi (1995), les sources de la VCL (le framework d'origine pour Windows) et plus récemment, celles de Firemonkey (le framework multi-plateformes) sont fournis à partir de l'édition Pro de Delphi. C'est donc une excellente manière d'étudier le fonctionnement du framework.

Citation Envoyé par ManyTwo Voir le message
Et franchement, c'est vraiment impactant dans al productivité. Ne pas pouvoir trouver et profiter facilement de l'experience et des compétences des autres et non négligeable. La communauté du dev a explosé sur ces pratiques, et tout le monde partage des infos, du code, des librairies, des projets. Delphi n'a aucune visibilité de ce coté la.
Je suis entièrement d'accord sur les pratiques qui ont évolué mais je ne partage pas ton avis que "Delphi n'a aucune visibilité de ce côté là". C'est au bon vouloir du développeur d'exposer son code ou non : l'outil de développement n'est pas en cause. Sous l'IDE, on peut se connecter directement à la communauté Embarcadero pour poser des questions, répondre etc.

Très récemment, j'ai fait une petite application Web avec Delphi qui communique avec les API REST d'un outil de GED développé en C#. J'ai eu un contact avec un développeur .Net de l'éditeur de la solution de GED pour avoir des explications sur l'API REST (l'aide en ligne était très succincte et les exemples en C# et s'appuyaient sur une surcouche C# aux API REST). Le développeur connaissait bien la surcouche C# mais pas directement les API REST... Je me suis débrouillé seul du coup et j'ai pu en 48h fournir une première version. Petit plus, la partie IHM utilise Bootstrap 4 et le tout est développé avec Delphi . Cette application n'est pas open source... (mais ce n'est pas de mon fait).
Avatar de sergio_is_back sergio_is_back - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 9:24
Citation Envoyé par gbegreg Voir le message
Atanas Popov est le directeur d'Embarcadero : son message peut donc être pris pour de la pub.

Là je ne partage pas vraiment. De l'application de bureau à l'application Web en passant par les applications mobiles et l'IoT, je ne vois pas vraiment le manque de diversité. Pour les ressources, c'est évidemment moins fournis que pour Java par exemple mais j'ai toujours trouvé des réponses lorsque je me posais des questions. Les forums d'Embarcadero (la communauté), mais aussi des exemples de code sur github ou fmxexpress par exemple.

Même chose que précédemment : il existe de nombreux composants gratuits et open source (+ des payants évidemment). Concernant le gestionnaire de packages, il existe depuis quelques temps maintenant : il s'appelle GetIt.

Pour les ressources récentes, c'est vrai qu'il faut se donner la peine de chercher (le site fmxexpress est une bonne base de départ je trouve).
Et puis, depuis l'origine de Delphi (1995), les sources de la VCL (le framework d'origine pour Windows) et plus récemment, celles de Firemonkey (le framework multi-plateformes) sont fournis à partir de l'édition Pro de Delphi. C'est donc une excellente manière d'étudier le fonctionnement du framework.

Je suis entièrement d'accord sur les pratiques qui ont évolué mais je ne partage pas ton avis que "Delphi n'a aucune visibilité de ce côté là". C'est au bon vouloir du développeur d'exposer son code ou non : l'outil de développement n'est pas en cause. Sous l'IDE, on peut se connecter directement à la communauté Embarcadero pour poser des questions, répondre etc.

Très récemment, j'ai fait une petite application Web avec Delphi qui communique avec les API REST d'un outil de GED développé en C#. J'ai eu un contact avec un développeur .Net de l'éditeur de la solution de GED pour avoir des explications sur l'API REST (l'aide en ligne était très succincte et les exemples en C# et s'appuyaient sur une surcouche C# aux API REST). Le développeur connaissait bien la surcouche C# mais pas directement les API REST... Je me suis débrouillé seul du coup et j'ai pu en 48h fournir une première version. Petit plus, la partie IHM utilise Bootstrap 4 et le tout est développé avec Delphi . Cette application n'est pas open source... (mais ce n'est pas de mon fait).
+1

C'est vrai que le message part bien mais que ça dérive vite vers des arguments de vente par correspondance.

Je suis d'accord avec gbegreg quand il dit qu'il existe de nombreux composants gratuits et open source (des milliers en réalité). Déjà avec Delphi de base il y a plusieurs centaines de composants/contrôles inclus dans la VLC et FireMonkeyL.

Même sans GetIt l'installation de packages de composants n'est pas compliquée. Soit le développeur fournit un installeur avec son package, c'est le plus simple, soit on ouvre le package et clic-droit + installer... (pas de quoi en faire un fromage)

Depuis qu'Embarcadero a repris le flambeau il y a eu de nombreux efforts pour pousser sur les nouvelles technologies/nouvelles plateformes.

Citation Envoyé par gbegreg Voir le message

Et puis, depuis l'origine de Delphi (1995), les sources de la VCL (le framework d'origine pour Windows) et plus récemment, celles de Firemonkey (le framework multi-plateformes) sont fournis à partir de l'édition Pro de Delphi. C'est donc une excellente manière d'étudier le fonctionnement du framework.
C'est le point fort de Delphi, aucun autre IDE propriétaire ne fournit les sources de son runtime, de ses libraires ou de son framework, .NET par exemple est une grosse boîte noire (Ils font quelques efforts avec .NET Core actuellement)

Perso je développe avec Delphi depuis la version 4 et jamais rien ne m'a manqué que ce soit des ressources, de la doc, des composants...
Avatar de Lung Lung - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 12:41
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Perso je développe avec Delphi depuis la version 4 et jamais rien ne m'a manqué ... de la doc ...
Tu ne parles pas de l'aide de Delphi, là ?
Avatar de ManyTwo ManyTwo - Membre du Club https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 13:20

Atanas Popov est le directeur d'Embarcadero : son message peut donc être pris pour de la pub.
Justement , en faisant ca je trouve que ca donne pas envie. Ca touchera que les gens qui sont déjà pro delphi, alors que sans ce ton ca donne clairement envie même aux utilisateurs d'autres technos.

Franchement ca illustre pas mal un post sur le forum officiel delphi, par un utilisateur "historique" de delphi :

Not sure why people want to live in an echo chamber? As for saying anything positive, living in an echo chamber where the same faces developed the product for 20 years and told each other there were millions of users and everything was fine got us to where we are now. This is the forum that tried to dismiss the 7 year lack of Delphi books in 2012 by suggesting that Delphi was a mature technology and "perhaps everything that needed to be said about Delphi has already been said", that explained the lack of Delphi jobs by suggesting that when Delphi jobs appear they are filled immediately but Java jobs languish, so a lack of Delphi jobs on jobs boards compared to Java means that the Delphi job market is healthier, and tried to explain away the lack of Delphi activity on Stack Overflow by suggesting that Delphi is simply so easy to use and so well-documented that no one has questions. This forum's biggest problem is not someone willing to be critical of the product!
Ce qu'il faut comprendre dans ce que j'explique c'est EN COMPARAISON avec les "langages populaires" comme dirait Mr Popov.
GetIt, 272 packages? Beaucoup?

De l'open source a foison, faut pas exagérer. Il y a une différence entre de l'open source maintenus par des fondations, associations, entreprises, ou un projet avec beaucoup de contributeurs et des projets open source plus maintenus, ou maintenus par un seul contributeur, qui fait ca le dimanche. (je ne dit pas que tout les projets open source Delphi sont comme ca hein, seulement qu'il faut distinguer les projets open source "viables", sur toutes les technos.)

Quand je parle de composant, je parle de suite de composant évidement. Il n'y en a pas tant que cela, de fiable. Il y en a des très bon par contre pas de soucis de ce coté la. On utilise intensivement la suite devExpress Vcl par exemple, qui est excellente.

Il faut pas nier qu'il y a des soucis de stabilité avec Delphi et les frameworks associés (surtout lors du développement dans l'utilisation avec l'ide).

Franchement j'ai le cas tout les jours sous les yeux dans ma boite, avec des gens qui ont toujours travaillé en Delphi. Dès qu'il y a des modèles complexes (des Frameworks internes, mis en composants, qui s'appuient eux mêmes sur des grosses suites de composant (genre devExpress), avec un gestionnaire de version par dessus), à chaque mise à jour d'un composant tiers c'est le bordel.

Il y a plein de trucs sympa et avancés en Delphi c'est pas le soucis du tout. Mais la communauté Delphi a tendance à vouloir nier les problèmes existants.

Encore une fois je ne me suis peut être pas bien exprimé.
Le manque de ressource que je pointe est en grande partie du aux "Tiers". Embarcadero essaie vraiment de se positionner dans pas mal de technos différentes. La ressource principale qui fait défaut de leur part est la documentation (c'est pas vrai pour toutes leurs technos cela dit)


mais j'ai toujours trouvé des réponses lorsque je me posais des questions.
[...]
Et puis, depuis l'origine de Delphi (1995), les sources de la VCL (le framework d'origine pour Windows) et plus récemment, celles de Firemonkey (le framework multi-plateformes) sont fournis à partir de l'édition Pro de Delphi. C'est donc une excellente manière d'étudier le fonctionnement du framework.
C'est exactement le soucis. Les dev Delphi ont trop cette culture du "je fais tout moi même" (et du coup souvent sans le vouloir, je partage pas trop ce que je fais). Alors c'est bien d'un coté, c'est important de savoir faire les choses soi même, et de comprendre comment ca marche.

Finalement le soucis qui limite l'expansion de Delphi est plus communautaire.
C'est ce point qui doit être travaillé à mon sens.

Pousser les développeurs a partager des projets, que embarcadero s'implique dans de l'open source etc etc. C'est ce coté la dont je parle quand je fais référence à l'ouverture au monde.
Avatar de gbegreg gbegreg - Membre émérite https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 23:04
Citation Envoyé par ManyTwo Voir le message
GetIt, 272 packages? Beaucoup?
Cela ne fait pas beaucoup mais la qualité est généralement là (je n'ai pas tout testé ). A titre perso, je préfère avoir de la qualité que de la quantité. Il y a également de la diversité dans ce qui est proposé. J'ignore comment il faut faire pour proposer des choses pour GetIt...

Citation Envoyé par ManyTwo Voir le message
Il faut pas nier qu'il y a des soucis de stabilité avec Delphi et les frameworks associés (surtout lors du développement dans l'utilisation avec l'ide).
C'est vrai qu'il y a eu des problèmes mais les dernières versions sont quand même plus stables.

Citation Envoyé par ManyTwo Voir le message
Franchement j'ai le cas tout les jours sous les yeux dans ma boite, avec des gens qui ont toujours travaillé en Delphi. Dès qu'il y a des modèles complexes (des Frameworks internes, mis en composants, qui s'appuient eux mêmes sur des grosses suites de composant (genre devExpress), avec un gestionnaire de version par dessus), à chaque mise à jour d'un composant tiers c'est le bordel.
Ceci est vrai dans n'importe quelle techno ! Je ne suis pas fan des customisations : si on prend une librairie, des composants tiers c'est qu'il répondent au besoin. On évite ensuite de customiser car on s'expose à des problèmes lors de montées de version : la partie tierce est elle supportée par la nouvelle version du compilateur, faut il pour elle aussi faire une montée de version et si en plus on l'a customisée, est ce que notre custo est impactée...
Se baser sur les librairies ou composants fournis en standard est plus sûr : on est d'avantage assuré de leur pérennité.

Après, si on doit malgré tout customiser des librairies tierces, il faut un minimum s'organiser pour gérer les futures évolutions (utilisation d'interfaces par exemple afin de pouvoir plus facilement gérer les montées de version voire de changer de librairies tierces).

Alors c'est vrai qu'il ne faut pas réinventer la roue à chaque fois, mais cumuler des tonnes de frameworks, librairies, composants tiers n'est pas bon non plus pour l'évolutivité. J'utilise d'autres technos que Delphi et quand je vois que les gens installent des frameworks, des plugins... pour répondre à un besoin et qu'ils n'en utilisent qu'une infime partie : les montées de version de l'IDE deviennent très pénibles avec toutes les dépendances ainsi engendrées ! Le développement interne aurait peut être pris plus temps au départ mais cela permet d'en gagner sur le long terme.
Il y a un juste milieu (juste nécessaire) qui n'est pas facile à déterminer.

Citation Envoyé par ManyTwo Voir le message
Le manque de ressource que je pointe est en grande partie du aux "Tiers". Embarcadero essaie vraiment de se positionner dans pas mal de technos différentes. La ressource principale qui fait défaut de leur part est la documentation (c'est pas vrai pour toutes leurs technos cela dit)
Je suis d'accord avec toi. La doc s'améliore au fil des versions mais ce n'est pas encore ça. Nous sommes d'accord que les éditeurs tiers devraient chercher à combler ce manque de ressource, mais nous aussi (développeur) à notre petit niveau !

Citation Envoyé par ManyTwo Voir le message
C'est exactement le soucis. Les dev Delphi ont trop cette culture du "je fais tout moi même" (et du coup souvent sans le vouloir, je partage pas trop ce que je fais). Alors c'est bien d'un coté, c'est important de savoir faire les choses soi même, et de comprendre comment ca marche.
Finalement le soucis qui limite l'expansion de Delphi est plus communautaire.
C'est ce point qui doit être travaillé à mon sens.
Pousser les développeurs a partager des projets, que embarcadero s'implique dans de l'open source etc etc. C'est ce coté la dont je parle quand je fais référence à l'ouverture au monde.
Voir ma réponse précédente sur le "je fais tout moi même".
Je partage en partie ton avis sur le fait que l'expansion de Delphi doit passer par plus de communauté. C'est du rôle de chacun. D'ailleurs, tu dis que dans ta boite vous avez des frameworks internes et que vous avez développé des choses s'appuyant sur devExpress. Cela signifie que vous aviez des besoins un peu différents de ce que devExpress couvre. Ces besoins peuvent se retrouver chez d'autres. Ces développements sont ils open source ? partagés ? De plus, ça pourrait rendre plus facile les montées de version via l'aide que peut apporter une communauté.

C'est une prise de conscience de chacun. On peut pester contre le manque de ressource récente mais il faudrait également se dire : "J'ai réussi à résoudre mon problème en faisant de telle manière. Ça pourrait intéresser d'autres personnes : je vais faire un petit article sur le sujet !" et pourquoi pas sur Développez
Avatar de foetus foetus - Expert éminent https://www.developpez.com
le 27/02/2018 à 23:42
Citation Envoyé par gbegreg Voir le message
C'est vrai qu'il y a eu des problèmes mais les dernières versions sont quand même plus stables.
Le seul hic, c'est que maintenant c'est un abonnement

Et d'après Maxime Capellot dans un message récent, même les mises à jour ne seront plus gratuites : Quid des versions de l'IDE gratuites ?

Donc, son message c'est plutôt "L'entreprise Barnsten parle aux entreprises".
D'autant plus que UniGui, FireDAC, DevExpress, Woll 2 Woll, ... sont payants.
Et indirectement, le module IoT, le module réseau, le module Linux, ... sont plus ou moins payants, parce que chaque module correspond à une partie de l'abonnement.
C'est peut-être pour cela que l'Open Source ne décolle pas : parce qu'il y a beaucoup d'entreprises qui travaillent avec Delphi avec une culture du logiciel de gestion, à l'ancienne (<- C'est un peu comme avec les personnes, les chefs, 15 ans d'expérience c'est à double tranchant)

Et le dernier truc sur "les dernières versions sont quand même plus stables" : mais les versions n+2 deviennent obsolètes. Effectivement pour devenir attractif, à chaque version, Idera ajoute des plus à RAD Studio qui ne sont pas dans les versions précédentes (même si ce n'est que optimisations, support, plateforme, ...).
Donc soit tu stagnes soit tu mets la main à la poche.
Responsables bénévoles de la rubrique Delphi : Gilles Vasseur - Alcatîz -